Brevets

Source FFAM

Nouvelle page 2

BREVETS

 

ATTENTION : Suite à l’évolution de la QPDD au 1er janvier 2013, les évolutions suivantes ont été apportées aux brevets et apparaissent en rouge dans le texte, en particulier :

- les épreuves ne comportent plus qu’un vol réussi au lieu de deux auparavant, le candidat ayant toujours droit à un essai non concluant,

- le temps de vol minimal pour les brevets A et B avion et hélicoptère est supprimé,

- le brevet A avion en vol extérieur doit être obligatoirement passé avec un modèle équipé d’ailerons et d’une masse supérieure à 1,5 kg,

- deux figures supplémentaires sont ajoutées dans le programme de vol du brevet A avec obligation d’exécuter le tonneau en extérieur.

 

 

La FFAM a mis en place pour les licenciés, et notamment ceux qui ne remplissent pas les conditions d'âge liées au dispositif d'ailes et rotors, trois brevets (A, B et C). Ce dispositif de brevets vise à reconnaître le niveau de progression en aéromodélisme d'un licencié.

 

Le passage de la QPDD d’un type donné (avion, planeur hélicoptère et jet) impose de posséder le brevet A ou B correspondant (voir à la rubrique « Les présentations publiques d’aéromodèles » le chapitre « QPDD »).

 

Remarque : bien que les cadets et juniors soient prioritairement concernés par le dispositif d’ailes et rotors, un cadet ou un junior peut également passer un brevet, même si l’intérêt est a priori limité, sauf pour obtenir sa QPDD.

 

 

Progression dans les brevets A et B et modalités relatives au brevet C

 

Les brevets A et B ont été mis en place pour reconnaître le niveau de pilotage ou de performance en vol d'un aéromodéliste débutant. Chaque discipline a défini les conditions d'obtention de ces deux brevets et les épreuves en vol associées. Dans chaque discipline, le brevet A est d'une difficulté moyenne qui le rend pratiquement accessible à l'ensemble des modélistes. Par contre, le brevet B est d'un niveau plus élevé et défini de telle façon qu'il ne peut pas être accessible à tous les modélistes. Le prolongement naturel du brevet B est la compétition.

 

Les différents brevets A et B mis en place sont les suivants :

-  Vol libre (extérieur ou intérieur)

-  Vol circulaire commandé

-  Vol radiocommandé (catégories avion, planeur ou hélicoptère)

 

Les brevets A et B peuvent être passés avec un aéromodèle n’appartenant pas au candidat.

 

Afin de ne pas se limiter à l'évaluation d'un niveau de pilotage ou de performance en vol, le brevet C (comme complet) permet de reconnaître une compétence plus globale de  l'aéromodéliste en mettant en évidence ses capacités de conception et de réalisation (construction) d'un type d'aéromodèle, ainsi que son aptitude à le mettre en vol.

 

 

Dans ce contexte, il convient pour obtenir le brevet C et ce quelle soit la discipline (vol libre, vol circulaire commandé et vol radiocommandé) que le candidat :

- soit le concepteur de son aéromodèle et en fournisse la preuve (article avec plan dans une revue ou a minima plan avec témoin),

- en ait réalisé la construction et fournisse au moins une photographie de l'aéromodèle en cours de construction,

- soit capable de mettre en vol son aéromodèle et d'assurer un certain niveau de performance lié à la discipline et au type d'aéromodèle :

 

- En vol libre, réalisation d'un vol d'une durée convenue d'un commun accord entre les officiels et le candidat, fonction de l'aéromodèle présenté et de la météo du jour.

- En vol circulaire commandé et en vol radiocommandé, réalisation d'un vol en toute sécurité selon un programme convenu d'un commun accord entre les officiels et le candidat, en fonction de l'aéromodèle présenté.

 

 

Remarque : la présentation d'un aéromodèle issu d'une boîte de construction, même s'il a été monté par le candidat ne pourra pas être prise en compte par les officiels car cela ne remplit pas la première condition exigée (concepteur de l'aéromodèle).

 

 

 

Dispositions relatives à l'épreuve pour le brevet A

 

L'épreuve de brevet A peut être réalisée en vol extérieur ou d'intérieur dans toutes les catégories à l'exception de la catégorie planeur de vol radiocommandé pour laquelle l'épreuve ne peut être réalisée qu'en vol extérieur.

 

 

 

Dispositions relatives à l'épreuve pour le brevet B

 

L'épreuve pour un brevet B peut être réalisée en vol extérieur ou d'intérieur dans les catégories vol libre et vol radiocommandé avion. L'épreuve pour un brevet B dans les catégories vol circulaire commandé, vol radiocommandé planeur et vol radiocommandé hélicoptère ne peut être réalisée qu'en vol extérieur.

 

 

 

Dispositions relatives à l'épreuve pour le brevet C

 

L'épreuve pour un brevet C peut être réalisée en vol d'extérieur ou d'intérieur  dans les catégories vol libre, vol circulaire et vol radiocommandé avion ou hélicoptère. L'épreuve pour un brevet C dans la catégorie vol radiocommandé planeur ne peut être réalisée qu'en vol d'extérieur.

 

 

 

Autres dispositions

 

Un modèle ne peut être présenté à une épreuve en vol d'intérieur que s'il est reconnu compatible avec ce type de vol par les officiels en charge de l'épreuve.

 

Il n'y a pas de condition d'âge associée aux brevets. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de posséder le brevet A pour passer l'épreuve du brevet B, ou le brevet B pour passer le brevet C.

 

L'obtention d'un brevet donne lieu à l’attribution au candidat (avec envoi au président du club) d'un diplôme et d'un insigne.

 

Un même brevet peut être tenté plusieurs fois dans l'année jusqu'à son obtention.

 

Un candidat ne peut passer qu'un seul brevet par an dans une discipline donnée (vol libre, vol circulaire commandé, vol radiocommandé). Par contre, un candidat peut passer des brevets dans différentes disciplines la même année.



[ Imprimer ] - [ Fermer la fenêtre ]